Raisonner comme une huître

importance
raisonner à tort, raisonner contre le bon sens

L’origine de l’expression « penser comme une huître »


Pour mieux comprendre l’origine de cette expression française, il faut commencer par expliquer la possible relation entre les huîtres et l’intelligence. A première vue, il est impossible d’avoir un lien existant. Cependant, en examinant cette fameuse huître, il est impossible de déterminer s’il existe un animal qui lui est inférieur au niveau organisationnel. Certaines croyances soutiennent que les bivalves sont insensibles à l’exécution de ce mouvement et manquent de toutes les capacités instinctives. Par conséquent, nos expressions peuvent découler de ces réflexions.

Mais, selon certaines explications, le raisonnement semblable à celui de l’huître provient d’une légende sur les huîtres de la poétesse florentine Giovanne Baptista Gelli, très appréciée des intellectuels français au XVIe siècle. Selon lui, Ulysse parlait à ses congénères, leur demandant de reprendre forme humaine avec l’aide du magicien Circé.

Tant que cette transformation ne peut avoir lieu que s’ils expriment un désir, Ulysse se met à parler à l’huître, satisfait de sa situation, la jugeant mieux que l’être humain. En demandant l’avis d’autres animaux, il a constaté que tous avaient les mêmes arguments que la fameuse huître, et semblaient donc aimer son raisonnement.

Des expressions comparatives similaires peuvent être trouvées sous d’autres cieux, par exemple, en Afrique du Nord, on trouve des faits raisonnés comme ses chaussures ou ses pieds, sans individualité, rien ne peut être déterminé. Là, ils appliquent les commandes cérébrales qui les guident.